Le circadin : vraiment efficace ?

Le Circadin est un médicament prescrit pour les insomnies primaires. Ces dernières désignent les insomnies non causées par une pathologie, par un produit, par l’environnement dans la chambre (bruit, lumière…) ou par des raisons psychologiques.

Pour résumer, la cause d’une insomnie primaire n’est pas toujours évidente à identifier, mais provient souvent d’un ralentissement de la production de mélatonine par le corps, une hormone sécrétée naturellement dans notre cerveau en l’absence de lumière et qui contribue fortement au sommeil.

Le Circadin est un médicament à base de mélatonine. Il permet donc en partie de compenser le taux de mélatonine sécrété par le corps quand celui-ci est trop faible. C’est notamment le cas chez les personnes âgées, ce qui explique que le Circadin est principalement prescrit pour les personnes de plus de 55 ans.

Ce médicament prend la forme de comprimés. Chaque comprimé contient 2mg de mélatonine. Il faut prendre un comprimé par jour, après le dîner et environ 1 à 2 heures avant de se coucher, et pendant une période de 13 semaines maximum. La boîte est composée de deux plaquettes de 15 comprimés et coûte environ 30€ en pharmacie.

Ce médicament n’est pas remboursé par la Sécurité sociale, mais peut toutefois être pris en charge à titre dérogatoire par l'Assurance maladie dans la limite de 500 € par année civile et par patient.

Comment le Circadin lutte contre les troubles du sommeil ?

Circadin

Comme je l’ai évoqué, le principe actif du Circadin est la mélatonine. Cette hormone naturellement produite par la glande pinéale située dans le cerveau joue un rôle essentiel dans le processus du sommeil.

Normalement, la mélatonine est secrétée la nuit avec un pic aux alentours du 5 heures du matin. Elle est essentielle au rythme circadien, c’est-à-dire le processus biologique dans un cycle de 24 heures. D’ailleurs, on remarquera que le nom Circadin est fortement inspiré du rythme circadien.

Le Circadin renferme donc de la mélatonine à hauteur de 2mg par comprimé. Il s’agit d’un médicament à libération prolongée, ce qui signifie que les 2mg de mélatonine ne vont pas être délivrés en une seule fois, mais progressivement dans le temps.

Cela permet de combler peu à peu le déficit de mélatonine sécrétée naturellement et de reproduire une diffusion proche du mécanisme naturel.

Le Circadin s’adresse donc principalement aux personnes dont la production de mélatonine par la glande pinéale est diminuée, souvent à cause de l’âge.

Circadin est-il considéré comme un somnifère ?

Même si dans le langage courant on a tendance à désigner tous les médicaments favorisant le sommeil de somnifères, en réalité, les somnifères désignent une classe précise de médicaments.

Également appelés hypnotiques, ils regroupent différents types de médicaments : les barbituriques, les benzodiazépines, les médicaments apparentés aux benzodiazépines, les antihistaminiques H1 de première génération, les extraits de plantes de type papavéracées et chanvre.

Le Circadin ne doit pas être considéré comme un somnifère. Il s’agit d’un médicament dont le principe actif est la mélatonine. Plus naturel, le Circadin est nettement moins puissant que les somnifères, et ses effets secondaires sont souvent moins développés. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’on peut consommer du Circadin autant qu’on le désire. La dose de mélatonine maximale conseillée est de 2mg par jour, soit un comprimé de Circadin.

Qui peut utiliser le Circadin et dans quels cas ?

Comme j’ai pu le rappeler plusieurs depuis le début de cet article, le Circadin s’adresse avant tout aux personnes âgées de 55 ans et plus.

En cas d’insomnie secondaire, c’est-à-dire causée par une pathologie, par un trouble psychologique, par l’environnement de la chambre ou par une substance, le Circadin n’est pas vraiment approprié, puisque dans ce cas, l’insomnie n’est pas causée par un manque de mélatonine mais par un facteur externe.

Sachez que l’excès de mélatonine est mauvais pour la santé, et entraîne de nombreux effets secondaires. Donc si votre taux de mélatonine est normal, inutile de compter sur un produit à base de cette hormone pour solutionner vos troubles du sommeil.

Conseils d'utilisation

Circadin

Le premier conseil est de bien respecter les instructions fournies pas votre médecin et celles indiquées dans la notice du médicament. En respectant ces instructions, le produit fera non seulement effet plus rapidement, mais le risque d’effets secondaires sera considérablement réduit.

Parmi ces consignes, il est vivement recommandé de ne pas dépasser la dose de 2mg de mélatonine par jour, ce qui correspond à un comprimé de Circadin par jour.

Pour que les effets du comprimé soient plus efficaces, il faut le prendre après le dîner et entre une et deux heures avant d’aller se coucher. Et si vous oubliez de prendre le comprimé un soir, il ne faut jamais compenser en prenant deux comprimés le soir suivant.

Le traitement se poursuit généralement sur plusieurs semaines, avec une durée minimum de 21 jours et une durée maximum de 13 semaines. Au-delà, si les troubles du sommeil persistent, il faudra trouver une autre solution avec votre médecin.

Précautions / effets secondaires possibles

Le Circadin peut interagir avec d’autres médicaments, alors si vous suivez déjà un traitement médical pensez à en parler avec votre médecin. Encore une fois, veillez à ne pas dépasser la dose maximale conseillée.

Le Circadin peut entraîner différents effets secondaires. Les plus fréquents, même s’ils restent rares, sont les suivants : agitation, insomnie, cauchemars, anxiété, irritabilité, nervosité, migraine, mal de tête, indigestion, sécheresse buccale, jaunisse, inflammation, sueurs nocturnes, démangeaisons, augmentation de la pression artérielle, léthargie, vertiges, douleurs abdominales.

Encore plus rarement, on peut souffrir des effets secondaires suivants : haut taux de cholestérol, changements d’humeur, pertes de mémoire, zona, syndrome des jambes sans repos, picotements et fourmis, larmoiements, vertiges, eczéma, arthrite, spasmes musculaires, bouffées de chaleur, reflux acide, maux d’estomac.

Enfin, si vous ressentez des vertiges, des palpitations, des douleurs au niveau de la poitrine, si du psoriasis se développe, la vision se trouble, si vous subissez une réaction allergique, si vous remarquez de la présence de sang dans vos urines, si vous ressentez un état dépressif ou si vous souffrez d’évanouissements, alors stoppez immédiatement le traitement et consultez votre médecin.

Circadin et remboursement

Le Circadin n’est pas un médicament pris en compte par la Sécurité sociale. Néanmoins, dans le cas d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) liée à des troubles développementaux et des troubles du rythme veille-sommeil, ou des maladies neuro-génétiques, chez les enfants de 6 à 18 ans, une prise en charge s’effectue à hauteur de 800€ par patient et par an.

Pour les adultes le Circadin ne profite en aucun cas d’un remboursement.

Mon avis sur le Circadin

Le Circadin est un médicament qui semble être particulièrement efficace dans certains cas précis de troubles du sommeil. Je ne l’ai pas testé, car mes insomnies étaient d’ordre secondaire.

Cependant, il semble que ce médicament soit particulièrement efficace pour les personnes souffrant d’un déficit de mélatonine. Sinon, le médicament peut se révéler complètement inutile.

Où acheter du Circadin pas cher ?

Pour acheter du Circadin au meilleur prix, le mieux est souvent de vous rendre dans une pharmacie proche de chez vous. Toutefois, vous pouvez également le trouver sur internet en passant par une pharmacie en ligne comme Treated. Cependant, pensez à comparer les prix avant d’effectuer votre achat, car internet n’est pas toujours la solution la plus économique pour les médicaments.

commodo ut dapibus ut consequat. venenatis venenatis, fringilla leo. id tristique