L’acupression et le sommeil : quels sont les points de pression pour endormir quelqu’un ? 

L’acupression est une technique issue de la médecine traditionnelle chinoise dérivée de l’acupuncture. Les aiguilles de l’acupuncture sont remplacées par la pression des doigts afin de faire circuler les énergies dans le corps et de ré-équilibrer le yin et le yang.

L’intérêt de l’acupression est qu’elle peut se pratiquer seule, de chez soi, contrairement à l’acupuncture qui demande l’aide d’une personne extérieure.

L’acupression et le sommeil

Les points d’acupression permettent d’agir sur les méridiens qui sont connectés aux organes. Concrètement suivant le point choisi pour le massage par pression, on peut agir contre l’insomnie, l’anxiété, le stress et même les ronflements.

Chaque point de pression est une zone sensible. Ce détail peut permettre de l’identifier plus facilement, mais il ne faut pas appuyer fortement de façon à se faire mal. La pression doit être délicate et respectueuse de votre corps. Si des douleurs apparaissent, c’est qu’il y a un souci dans votre pratique.

Par ailleurs, afin de trouver le sommeil, il faut également associer chaque pression à une respiration lente et profonde, en gonflant le ventre à chaque inspiration. Vous pouvez également essayer d’y associer d’autres techniques de relaxation pour bien dormir.

Où faire un massage acupression pour dormir ?

Voici quatre zones du corps, ou plutôt quatre points précis, à masser pendant au moins 30 secondes et idéalement 3 minutes pour en bénéficier totalement. Le massage s’effectue avec un ou plusieurs doigts, via un mouvement circulaire, dans le sens des aiguilles d’une montre.

Tous ne jouent pas le même rôle et ils sont à choisir en fonction de la cause à vos troubles du sommeil : stress, anxiété ou angoisse. Vous pouvez donc également appuyer sur certains points d’acupression en journée.

Le pli du poignet

Ce point se trouve dans le pli du poignet, dans la prolongation directe de l’auriculaire. Il s’agit de la porte de l’esprit, pour reprendre le terme technique précis, et elle permet de calmer la nervosité.

Commencez par le poignet gauche, puis passez au poignet droit. Vous pouvez effectuer le massage assis ou directement allongé dans votre lit.

Entre les sourcils

Le point précisément entre les sourcils permet d’agir contre l’anxiété, les peurs et/ou l’agitation mentale. Faites le massage avec les yeux fermés.

Cette zone d’acupression peut être massée délicatement lors d’un réveil nocturne pour retrouver son calme et replonger dans le sommeil.

Derrière le lobe de l’oreille

Il s’agit de trouver derrière l’oreille, à la base du crane, un petit creux. Le mouvement circulaire doit s’effectuer avec l’index sur les deux côtés du crane en même temps.

Tout comme le point situé entre les sourcils, il permet de tranquilliser et d’apaiser, y compris lors d’un réveil au milieu de la nuit.

À l’intérieur de la jambe

Pour trouver ce point de pression, il faut se concentrer sur l’intérieur de la jambe, au-dessus de la bosse de la cheville, à quatre doigts au-dessus environ. C’est ici que se croisent les méridiens du foie, de la rate et des reins, c’est-à-dire l’énergie du yin.

Le mouvement doit toujours être circulaire et dans le sens des aiguilles du monde. N’oubliez pas de faire les deux jambes, l’une après l’autre.

L’acupression pour arrêter de ronfler

L’acupression peut être également d’une grande aide contre les ronflements, mais dans le cadre d’un massage, il faut accorder un peu de temps à cette méthode. C’est en effet le renouvellement régulier de la pression qui va progressivement atténuer les ronflements et donc avoir des effets visibles.

En cas de doute, n’oubliez pas que les ronflements troublent légèrement votre sommeil et surtout ceux de votre partenaire. En cherchant une solution, vous allez le ou la soulager.

Deux points de pression contre les ronflements

Il y a deux zones d’acupression différentes qu’il est possible de masser le soir avant de se coucher pour agir sur les ronflements : l’aile du nez et le dessus de la tête.

L’aile du nez, c’est à dire dans le pli et cela de chaque côté du nez, permet d’ouvrir les narines et donc de faciliter le passage de l’air.

Le deuxième point se situe dans le prolongement du nez, à une largeur de pouce du début du cuir chevelu. Il permet de dégager le nez et donc de simplifier la respiration par les narines.

Dans les deux cas, l’objectif est de mieux respirer par le nez pour ne plus avoir besoin de respirer par la bouche.

Une bague d’acupression anti-ronflement

C’est une alternative vraiment très simple, peu coûteuse et qui en principe ne gêne pas. Il s’agit d’une bague munie de petites bosses sur l’intérieur. Quand on la porte, l’acupression est immédiate et elle permet de limiter les ronflements.

Conclusion

L’acupression est une méthode complémentaire pour améliorer la qualité de votre sommeil ou pour favoriser l’endormissement. Pour en bénéficier, il faut accorder de l’attention à votre hygiène de vie. Ainsi, mettez toutes les chances de votre côté en appliquant quelques gestes simples favorisant l’endormissement, comme les rituels, l’absence de lumière bleue, etc.

Sources :

Pratique du massage chinois, de You-Wa Chen

60 Millions de consommateurs. Hors-Série N°196 - décembre 2018/janvier 2019